Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 00:00

Blandine, et la poupée rigolote 

 

   Bonjour, je m’appelle Charlotte. Je suis une poupée rigolote. Je ris quand on me prend dans les bras, et j’aime bien que l’on me fasse des câlins. Les enfants m’adorent, et me prennent tous les soirs pour s’endormir. Il paraît que je les fais rire. J’aime leur chanter des berceuses. Parfois même ils reprennent le refrain avec moi.  Quand il leur prend d’être méchants, ils  tordent dans tous les sens, mon corps de chiffon. Il est aussi mou que la guimauve. Une friandise que les petits et les grands adorent.   

Lorsqu’on appuie sur mon ventre, je ris aux éclats. On me serre la main, je crie:  

 

- Aïe, tu me fais mal ! 

 

Charlotte est très rigolote. Elle est prête à tout pour amuser les petits. Elle peut même téter pour les faire manger. Elle peut leurs apprendre à devenir propre. Souvent, grâce à elle, ils deviennent polis 

 

Un matin au réveil, la petite Blandine est grognon. Elle ne veut pas déjeuner. Charlotte arrive, et dit: « Moi, je sais que tu vas prendre ton petit déjeuner. »

-  Non, je n’ai pas envie ! »

- Ah, ça par exemple tu désobéirais à Charlotte la poupée rigolote ?   

 

Blandine répond: 

 

- Tu sais, ce n’est pas une poupée qui va me faire changer d’avis. Mes parents eux même   n’y arrivent pas, tu n’auras plus de chance. 

 -  Tu me lances un défi ?

 -  Ok, je le relève. Charlotte, la poupée rigolote adore ça !    

 

 

Histoire écrite par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires de poupée
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 00:00

Blandine, et la poupée rigolote

 

« Bonjour, je m’appelle Charlotte. Je suis une poupée rigolote. Je ris quand on me prend dans les bras, et j’aime bien que l’on me fasse des câlins. Les enfants m’adorent, et me prennent tous les soirs pour s’endormir. Il paraît que je les fais rire. J’aime leur chanter des berceuses. Parfois même ils reprennent le refrain avec moi. Quand il leur prend d’être méchants, ils tordent dans tous les sens, mon corps de chiffon. Il est aussi mou que la guimauve. Une friandise que les petits et les grands adorent.

Lorsqu’on appuie sur mon ventre, je ris aux éclats. On me serre la main, je crie:Aïe, tu me fais mal ! »

Charlotte est très rigolote. Elle est prête à tout pour amuser les petits. Elle peut même téter pour les faire manger. Elle peut leurs apprendre à devenir propre. Souvent, grâce à elle, ils deviennent polis

 

Un matin au réveil, la petite Blandine est grognon. Elle ne veut pas déjeuner. Charlotte arrive, et dit: « Moi, je sais que tu vas prendre ton petit déjeuner. »

« Non, je n’ai pas envie ! »

« Ah, ça par exemple tu désobéirais à Charlotte la poupée rigolote ?

 

Blandine répond: «Tu sais, ce n’est pas une poupée qui va me faire changer d’avis. Mes parents eux même n’y arrivent pas, tu n’auras plus de chance. »

« Tu me lances un défi? »

« Ok, je le relève. Charlotte, la poupée rigolote adore ça ! »

 

 

Histoire écrite par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires de poupée
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 00:00

La poupée qui rêvait de devenir chanteuse

 

 

 

 

Il était une fois dans un pays enchanté vivait une poupée articulée. Elle avait un rêve devenir chanteuse.

Elle voulait se faire connaître dans le monde entier. Avoir un micro à la main lui était destiné. A peine avait-elle mis un pied sur scène, que s’imaginait s’envoler dans les aires. Pour elle faire carrière dans la chanson, était un rêve qu’elle faisait sans cesse le même rêve depuis sa plus tendre enfance.

Plus le temps passait, plus sa passion la hantait. Pour elle, devenir chanteuse, devenait une obsession. Quand soudain, un matin alors qu‘elle venait juste de réveiller, elle décide que le rêve avait assez duré, elle se devait d’agir. Elle se dirige dans la salle de bain, et se place devant une grande glace, où elle s’imagine qu’elle était sur une scène.

 

Elle se met un micro devant la bouche. Elle était comme sur une scène et commence à chanter. Quand soudain, on frappe à la porte. La peur l’envahi brusquement, elle rougie de plus en plus.

« Zut, on a frapper ! Si cela se trouve, on m’a entendu ! »

La panique la saisit, et vient tout de même ouvrir mais en, tremblant de tous ses membres.

« Bonjour, entrez ! »

Sa voisine était venue lui rendre une visite. Soudain, elle décide de s’en aller et la poupée reprend ses exercices de chanteuse.

 

Quand soudain, a voisine réfléchie et revient sur ses pas.

« Toc, toc, entrez ! »

La voisine revenait sur ses pas et dit:

« Excusez-moi, en partant j’ai cru vous entendre chanteuse, je me trompe ? »

« Euh, eh bien voyez-vous, je pousse ma petite chansonnette de temps en temps. Je rêverais effectivement de devenir chanteuse. »

« Eh bien, si l’occasion vous tente, je peux vous aidez à réaliser ce rêve. »

La jeune femme n’en croit pas ses oreilles. Le rêve qui l’avait tant obsédé depuis tant d’années, allait enfin devenir réalité. Elle s’agitait de tous les côtés.

Les premières répétitions ont lieu le matin très tôt. Il faut travailler dur.

Toute la journée, c’est exercices vocalises, gammes, etc. Le soir arrive pas question de bavarder, la jeune femme n’avait plus de voix.

Mais un jour, alors qu’elle travaillait ses vocalises, comme tous les matins, un homme entre dans la pièce et se dirige vers la poupée et lui demande:

« Bonjour, madame, est-ce cela vous plairait de faire une tournée et de chanter dans un spectacle? »

« Bonjour, oh oui avec grand plaisir, j’en rêve depuis toujours. »

« Eh écoutez, cela ne dépend que de vous. Moi, je suis tout prêt à vous engagez, vous préparer vos bagages, et vous commencer demain à la première heure.

 

La poupée était heureuse, son rêve allait devenir réel.

Une fois sur scène, tout était différent, elle est envahie d’un immense trac impossible de sortir un son. Elle voulait toutefois réaliser son rêve, elle n’avait pas fait toutes ces démarches pour rien. Elle part s’isoler quelques instants, et fini par finalement reprendre ses esprits et son rêve se réalise enfin.

La salle était remplie, sa voix transperçait le cœur des spectateurs. La voix de la poupée était cristalline. Les spectateurs n‘en revenaient pas. Un grand silence régnait dans la salle. Seule la voix de la poupée se laissait entendre. Son rêve était exaucé, la chanteuse enfin percée. Soudain, la fin du spectacle arrive et un homme se précipite sur elle. Il voulait lui annoncer qu’il faisait des tournées dans le monde entier.

La poupée n’en revient pas, et écoute ce qu’il avait à lui dire.

« Je prépare un spectacle, et il me manque une chanteuse. Si vous désirez, après ce que je viens d’entendre, je vous engage. »

La poupée accepte tout de suite et signe le contrat, le rêve était réalisé.

écrit par Sophie Rabussier
tous droits réservés
2010 

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires de poupée
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 00:00

La poupée ensorcelée

poupée

Un jour, à la tombée de la nuit Camille se promène. Soudain, elle entend une voix lui parler:

« Camille, je suis là viens me chercher ».

Là voilà qui cherche partout d’où elle pouvait provenir.

« Mais enfin, je ne comprends pas, j’entends une voix, mais il n’y a personne !!! »

Camille cherche d’où pouvait provenir la voix qu’elle avait entendu.

Elle court par-ci, par là, ne voyant personne elle commence à paniquer.

« Ah, pourtant je suis sûre, j’ai entendu quelque chose. Bon, ça ne fait rien, mais je ne suis tout de même pas rassurée !!! »

Soudain, alors qu’elle pense à autre chose, la voix se refait entendre :

« Camille, petite fille viens m’aider je compte sur toi. Tu es la seule à pouvoir me sauver ! »

La petite Camille ne comprend toujours pas ce qu’il se passe, mais elle décide de venir au secours de cette personne:

« Si tu veux que je t’aide, il faut que je puisse te voir »

« Montre-toi !! »

La poupée répond: «Je ne peux pas, je suis très timide ! »

« En plus, en me voyant, tu vas avoir peur ! »

Camille voulait voir la personne à qui elle parlait depuis tout ce temps, décide de faire le premier pas et d’aller au devant d’elle.

Elle n’a que quelques pas à faire lorsqu’ elle aperçoit une silhouette blanche écorchée de partout ruisselante de sang.

« oh…., où est-ce que j’ai bien aller moi encore !!! »

« Euh, que t’es t-il arrivé ? »

« Eh bien, figures-toi qu’un soir je me promenais comme à mon habitude, et j’ai croisé trois petites filles qui avaient l’air bizarre. Elles m’ont fait boire un liquide très froid, et quand je me suis réveillée, j’étais toute recouverte de sang. Étrange non ? »

« Ah, oui, absolument, je comprends pas ce qu’il a bien pu se passer d’ailleurs….. »

« Moi, je sais tu as été ensorcelé »

«  Et depuis figures toi que je ne peux plus parler sans avoir un filet de sang qui sorte de ma bouche. »

« Moi, à ta place, j’irai voir une sorcière pour qu’elle t’enlève le sort que l’on jeté !! »

« Mais, tu as dû faire quelque chose à une personne pour avoir un sorte »

« Non, j’ai simplement allumé une lampe, et tout a commencé à ce moment là !

La poupée m’a regardé, et minute par minute, le sang coulait de plus en plus. Je n’en revenais pas. Impossible d’arrêter le sang de couler. Au fur et à mesure que le temps passait, le sang coulait encore et toujours plus, je n’en croyais pas mes yeux. Je n’en n’avais jamais vu de ma vie. »

 

Dédié à ma petite nièce Camille.

écrit par Sophie Rabussier
tous droits réservés.
2010

 

Vous aussi demandez-moi d'écrire une histoire personalisée pour votre enfant. 

envoyez-moi un message avec son prénom.

A bientôt dans mon blog

bonne visite, et bonne lecture

Sophie

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires de poupée
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:32

Margot et sa poupée

 

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Margot. Son passe temps favoris, était de jouer à la poupée. Un jour, alors qu’elle se promenait le long d’un lac, sa poupée dans les bras, comme toujours. Sa poupée se met à pousser un cri: «Non, lâches-moi ! Je veux partir !  »

La petite Margot ne comprends pas.

« Qu’est-ce que j’ai pu faire pour qu’elle se mette à hurler ? »

Elle la prend la tourne et retourne dans tous les sens.

« Bon, je ne comprends pas, c’est une poupée comme les autres. »

Soudain, la poupée se met à gesticuler dans tous les sens. Quelques minutes plus tard, elle lui saute des bras.

« Oh, eh bien que se passe-t-il, elle m’a échappé des bras ? »

Margot récupère sa poupée et réfléchi un instant.

Ce n’est pas normal, une poupée ne fait pas cela d’habitude. Elle a quelque chose de plus que les autres.

Soudain, la poupée se met à pousser de nouveaux petits cris.

« Ah, non au secours, a l’aide je fonds, venez vite je suis en train de disparaître ! »

Margot ne comprend plus ce qu’il se passe.

« Alors, d’abord elle pousse un cri qu’elle veut partir, ensuite La voilà qui disparaît. »

La poupée qu’on lui avait offert, était décidément étrange!

La petite Margot voulait comprendre ce que sa poupée avait.

Elle décide donc de la démonter afin de voir pourquoi elle ne fonctionnait pas.

Elle prend un tournevis et démonte la poupée. Peu de temps après, elle se retrouve en mille morceaux.

Tout à coup, les pièces de la poupée se mettent à gesticuler toutes seules. La poupée se reconstruisait.

Une fois terminée, la petite Margot avait devant elle, une ravissante poupée. Ses yeux étaient bleus océan, et brillaient. Plus une larme de sang ne coulait.

Le regard de la poupée, ne laissait aperçoit qu’un joli sourire rempli de bonheur. La petite Margot était heureuse, elle avait retrouvé la poupée qu’elle aimait tant.


écrit par Sophie Rabussier
tous droits réservés
2010

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires de poupée
commenter cet article

Présentation

  • : Les petites histoires de Sophie
  • Les petites histoires de Sophie
  • : Une histoire par jour pour vos enfants
  • Contact

Bienvenue

    

 

 

 

Bonne visite dans mon blog

 

 

Les Petites Histoires de Sophie

amour-anime pt-18

Recherche

Du nouveau dans le blog des petites histoires de Sophie !

Vous avez envie d'une histoire ?  Alors venez m'écouter dans mon nouveau site " myspace"


https://new.myspace.com/sophierabussier