Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 00:00

                                                              Sophie fait des bêtises

 

 

Sophie se lève ce matin, et décide qu’il était temps qu’elle se montre un peu. Elle arrive dans la cuisine, alors que tout le monde dormait encore. Pas un bruit dans la maison. La voilà qui monte sur une chaise, et tente d’attraper les bols destinés au petit déjeuner. Jusque là, tout va bien.

 

Après, c’est au tour des croissants. Là, ça se complique ……..

«  ah, comment je vais faire, maman les a rangés trop haut. »

Elle a beau regarder l’étagère, Sophie était trop petite. C’est alors qu’une idée lui vient.

« tiens, je vais faire comme à la télé, je vais remuer mon nez et ça descendra tout seul, et je n’aurais qu’à le manger. »

 

Mais en vain, Sophie avait beau remuer son nez de toutes ses forces. La pauvre, tant d’efforts et d’énergie dépenser à rien. Ca ne marche pas !!

« ils disent n’importe quoi à la télé. »

 

Alors, pour se passer le temps, elle fouille dans le frigo. Puis alors qu’elle avait trouver quelque chose de bon, un bocal de cornichon était en équilibre. Sophie qui était très gourmande veut absolument le morceau de gâteau qu’elle avait trouvé. Elle veut le prendre quand même, alors elle ne s’occupe pas de ce qui était devant et prend ce qu’elle avait vu. Tout à coup, un bruit fracassant se fait entendre badaboum,boum, badaboum»

 

Sophie a eu très peur et descend de sa chaise précipitamment. Tout le contenu du frigo était parterre, Sophie n’avait rien. Elle avait toutefois ce qu’elle voulait. Elle était contente.

Alertés par le bruit, toute la petite maisonnée est réveillée. Pas question de faire la grasse matinée après un vacarme pareil.

 

Tout le petit monde se lève d’un bond, et là……. Ils trouvent Sophie recouverte d’un bol qui lui était tombé sur la tête, le chocolat en poudre étalé partout parterre. En voyant le carnage, un éclat de rire général retenti dans la maison. La petite Sophie était assise parterre, entièrement recouverte de chocolat, en regardant sa maman.

 

Une fois la crise de rire terminée, la maman avait retrouvé son calme et sa sérénité et demande à sa fille: « eh bien alors qu‘est-ce qu’il s’est passé ? »

Sophie répond d’un air déçu: « ben, je voulais vous préparer le petit déjeuner, mais je suis trop petite, alors j’ai eu du mal mais j’avais réussi à tout attraper Et puis, j’ai finalement fini par tout faire tomber. »

La maman prend sa fille dans ses bras et dit:« l’important, c’est déjà que tu ne te sois pas fais de mal. Je vois en plus, que j’ai deux grandes filles. En plus, je dois avouer qu’avoir le petit déjeuner de prêt, un dimanche matin au réveil n’est pas fait pour me déplaire. »

La petite Sophie était fière et heureuse d’avoir fait plaisir à sa maman. Karine qui arrivait au même instant, dit: «  demain, c’est moi qui le prépare. »

 

 

Histoire écrite par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 00:00

Sophie a peur du noir

 

 

 

Un soir, c’est l’heure d’aller se coucher pour notre Sophie. Elle se met en pyjamas, dit bonsoir à maman, papa et Karine et hop au lit. Quand tout à coup, là voilà qui hurle.

«Maman, vient vite j’ai peur, il y a un énorme monstre dans ma chambre et il essaye de rentrer dans mon lit pour me dévorer ! »

 

La maman arrive précipitamment dans la chambre et allume la lumière. A peine la lumière allumée, la petite Sophie se rendort. La maman ne comprend pas.

 

« Bon, finalement, elle dort. Elle a sûrement dû faire un cauchemar. »

Elle éteint la lumière et repart sur la pointe des pieds sans faire de bruit. A peine est-elle reparti, que Sophie recommence.

 

« Ah, maman au secours vient m’aider. On veut me faire du mal ! »

La maman commence à perdre patience, mais décide tout de même de retourner voir pourquoi sa fille hurlait ainsi.

 

« Bon maintenant, il va falloir que je sache pourquoi elle hurle ainsi tout en dormant. »

 

Elle réveille très doucement la petite Sophie et tente de lui faire expliquer pourquoi hurlait-elle. Sophie très étonnée de voir sa maman, ouvre de grands yeux et demande:

 

« Maman, qu‘est-ce que tu fais là, c’est déjà l’heure de se lever ? »

Voyant l’air étonné de sa fille, la maman comprend qu’elle devait avoir peur du noir.

 

« Est-ce que lorsque j’éteins la lumière, cela te fais peur ? »

 

« Oui, j’ai peur que l’on entre dans la chambre. »

 

La maman la prend dans ses bras et lui demande: « Si je laisse une lumière, pourras-tu dormir après ou non ? »

 

« Je pense que oui, mais tu restes là ? »

 

« Je vais rester près de toi, le temps que tu te rendormes. »

 

La petite Sophie rassurée, fais un gros bisou à sa maman, et se rendort aussitôt.

 

« Maintenant, je peux me rendormir. Maman est là si le monstre revient ! »


écrit par Sophie Rabussier
tous droits réservés
2010

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 00:00

Se lever le matin, ras le bol !

 

 

s’assoit sur la chaise, elle se casse. Sophie se retrouve parterre, et dit :

« Oh là, décidemment, rien ne va aujourd’hui, j’aurais mieux fait de rester coucher. Finalement je n’aurais pas dû me lever. »

Elle veut déjeuner, elle trempe sa tartine dans son bol de lait. Patatras, le bol se renverse. Tout le lait se répand sur le sol. Bref, Sophie est mal réveillé.

La petite Sophie part se changer et dit: « Oh là, là se lever le matin, ras le bol ! »

Contrainte et forcée, elle finit tout de même par se résoudre à continuer la journée. Soudain, une copine arrive à la maison. heureuse, la maman vient voir sa fille en pensant: « Cela va peut-être lui remonter le morale. Sophie vient voir, Dorothée est au téléphone. »

Sophie accourt mais malheureusement pour elle, ce n’est vraiment pas sa journée. Sa maman a laissé une chaise en travers de la pièce. La petite ne la voit pas, et tombe à plat ventre dessus: «Aïe ! Oh la décidemment ce n’est pas mon jour. Se lever le matin ras-le-bol ! »

Comme sa fille est dans l’embarras, et ne peut pas répondre sa maman décide de prendre les choses en mains. Elle demande à la petite Dorothée de venir voir Sophie dans l’après midi, elles iront ensemble au parc voir les animaux sauvages.

Vu la tournure des évènements, Sophie décide de s’asseoir sur une chaise et de dessiner. Elle ne va peut-être pas tomber.

 

  

 

 

Histoire écrite Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 00:00

 

A  La cantine 

 

Ce matin, Sophie se réveille pour aller à l’école et sa maman lui dit: «Tu sais, ce midi tu vas manger avec les copines, à la cantine »

 

La petite Sophie fait la moue.

« Moi, je préfère manger à la maison ! »

« Ecoutes ma chérie, tu n’as pas le choix maman va travailler. En plus, je ne peux pas me libérer pour venir te chercher.

 

Sophie ne dit rien et fini par manger tout de même à la cantine.

Le poulet nageait dans la sauce. Sophie n’avait pas envie de le manger, alors elle joue avec la sauce. Quand soudain, la cantinière la regarde et voit qu’elle s’apprêtait à faire une bêtise.

« Sophie, tu ne lances pas tes morceaux de poulets à travers la pièce! »

Sophie n’écoute pas, prise dans son élan, un énorme morceau de poulet vole à travers la cantine.

Comme elle trouvait ça amusant et insuffisant, elle décide de    le refaire une fois de plus.

 

La deuxième fois, ce n’est pas la même chose. Sophie se fait disputer!

« Sophie ! Tu veux que je t’aide ? » Demande la cantinière ? »

« Ah, ce n’est pas de refus! parce que voyez-vous la cantine est trop grande et toute seule c’est trop de travail »               

 

« A ce n’est pas vrai, tu as vraiment réponse à tout. En attendant, tu n’auras pas de dessert. Ce sera ta punition ! »

 

La petite Sophie était très déçue, c’était des glaces . En plus elle adorait ça.

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 18:36

 

sucette0001.jpg

 

Un matin, Sophie se lève en pleurant. Sa maman arrive vers elle toute étonnée, car ce n’était pas son habitude. Elle qui est si souriante.

 

« Maman, je ne me sens pas bien. J’ai mal à la gorge, à la tête aussi…… » Dit la petite Sophie.

Sophie ne bougeait pas, elle restait immobile dans son lit. Sa maman lui touche le front, il est brûlant. Elle décide de lui prendre sa fièvre 40°c.

 

« Bon, ma chérie, tu es malade ! Aujourd’hui, tu vas rester bien au chaud ! Je ne vais pas aller travailler, et téléphoner au docteur. »

« Oh, non maman! Il va me faire des piqûres. »

Sophie avait très peur des piqûres. La voilà qui se glisse dans le fond de son lit. On ne la voit plus.

Plus les heures passent, plus la fièvre monte. Elle grelotte de plus en plus.

 

L’après-midi, le docteur arrive enfin. Sophie s’était endormie.

« Bonjour mademoiselle, alors que se passe t-il ? »

« Bonjour docteur, j’ai très mal à la gorge. A la tête aussi ! »

« Dis tu ne vas pas me faire de piqûres, hein ? »

« Pourquoi, tu en as peur ? »

« Il ne faut pas, tu sais. Le docteur ne fait pas que des piqûres. Il donne aussi des médicaments. Tu as une angine, donc tu n’as pas besoin de piqûres. Je vais te montrer quelque chose. »

 

Le voilà qui s’en va un instant, et revient avec une énorme surprise. Il s’était déguisé en clown.

« Bonjour, je suis le docteur rigolo, je guéri tous les petits enfants. Voulez- vous que je vous soigne mademoiselle ? »

« Oh oui, tu peux faire tout ce que tu veux. Les docteurs comme cela, je veux bien les voir tous les jours ! »

« Eh bien, je n’en reviens pas ! Toi qui en avais si peur tout à l’heure. »

Sophie répond à sa maman:

« Oui, mais lui est rigolo. Avec lui, on oublie que l’on est malade. »

« Bon, si je comprends bien, je pourrais revenir te voir. Tu n’auras pas peur de moi. »

« Oui, sans problème, et quand tu veux. »

 

Sophie était guérie et n’avait plus peur des médecins.

 


écrit par Sophie Rabussier
tous droits réservés
2010

 

Dés le mois de Décembre découvrez la Grande soeur de Sophie

Karine la petite Coquine

Un livre de 48 pages

Ecrit par Sophie Rabussier

et

illustré par Juliette Bultel

 

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 10:32

Sophie veut devenir grande soeur

 

 

 

 

Un matin, au saut du lit Sophie se lève grognon.

 

« Ça suffit, maintenant ! J’en ai assez moi aussi, je veux devenir une grande sœur comme Karine. »

 

La maman n’en revient pas de ce qu’elle vient d’entendre ! Elle demande à Sophie ce qu’elle voulait.

Sophie regarde sa maman et lui répond: «Eh bien c’est simple, je veux moi aussi une petite soeur »

Etonnée, lui répond: « Tu sais, je vais te dire comme j’ai dis à Karine quand elle m’a réclamé une sœur. Ces choses là, prennent du temps  ».

Mais la petite Sophie est très patiente et répond: « Mais moi, j’ai tout mon temps ! »

« Saches tout de même que je n’abandonnerais pas ! »

 

La maman en reste muette…. Il fallait recommencer !

 

Soudain, l’évènement arrive plus vite que prévu. Un matin, elle se réveille en ayant des nausées.

 

« Ça y est ! Sophie va être heureuse, je crois que j’attends un bébé. »

 

Effectivement, quelques jours plus tard elle se rend chez le médecin, fait les examens prévus. Les résultats s’avèrent justes.

 

Immédiatement, l‘heureuse nouvelle est annoncée à Sophie et Karine. Les deux petites sautent partout dans la maison tant elles étaient heureuses.

 

« Chouette, super !! Cela va enfin être mon tour de devenir grande sœur comme Karine ! »

 

Le temps passe, la maman et le bébé se portent à merveille. Bébé grossi, grandi normalement bien au chaud dans le ventre de sa maman. Sophie et Karine sont très contentes de voir le petit bébé grandir sur l’échographie. Il devenait de plus en plus gros et grand…. Peut-être le docteur allait-il enfin leur dire ce qu’ils allaient avoir.

Le jour tant attendu par tout le monde arrive. Il allait enfin, tout leur dire Mesdemoiselles, madame, voulez-vous savoir ce que vous allez avoir ? »

 

Ensemble, elles hurlent : « Oui !!!!! »

 

« Eh bien, mesdemoiselles, madame, c’est votre mari qui va être content ! Il va se sentir moins seul à la maison…. C’est un garçon »

 

« Ah, excusez-moi il va falloir que je mette des lunettes, je dois commencer à vieillir ! Je vous ai annoncé que c’était un garçon mais en fait, cela va être équilibré. Il y en aura pour tout le monde parce qu’il aussi une petite fille. »

La maman n’en croit pas ses yeux, elle allait se retrouver avec quatre enfants. Maintenant, il allait falloir agrandir la maison !

« Oh là, là, mais la maison ne sera jamais assez grande ! »

Le papa était si heureux de ne plus être le seul homme dans cette maison, que d’une petite voix gentille, il répond immédiatement: «Ne t’inquiète pas chéri, je me charge de tout ! »

« Dès l’instant que je ne sois plus le seul homme dans cette maison. Je vais enfin me sentir un peu moins seul ! »

 

Histoire écrite par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 22:16

Sophie veut devenir grande soeur

 

 

Un matin, au saut du lit Sophie se lève grognon.

 

« Ça suffit, maintenant ! J’en ai assez moi aussi, je veux devenir une grande sœur comme Karine. »

 

La maman n’en revient pas de ce qu’elle vient d’entendre ! Elle demande à Sophie ce qu’elle voulait.

Sophie regarde sa maman et lui répond: «Eh bien c’est simple, je veux moi aussi une petite soeur »

Etonnée, lui répond: « Tu sais, je vais te dire comme j’ai dis à Karine quand elle m’a réclamé une sœur. Ces choses là, prennent du temps  ».

Mais la petite Sophie est très patiente et répond: « Mais moi, j’ai tout mon temps ! »

« Saches tout de même que je n’abandonnerais pas ! »

 

La maman en reste muette…. Il fallait recommencer !

 

Soudain, l’évènement arrive plus vite que prévu. Un matin, elle se réveille en ayant des nausées.

 

« Ça y est ! Sophie va être heureuse, je crois que j’attends un bébé. »

 

Effectivement, quelques jours plus tard elle se rend chez le médecin, fait les examens prévus. Les résultats s’avèrent justes.

 

Immédiatement, l‘heureuse nouvelle est annoncée à Sophie et Karine. Les deux petites sautent partout dans la maison tant elles étaient heureuses.

 

« Chouette, super !! Cela va enfin être mon tour de devenir grande sœur comme Karine ! »

 

Le temps passe, la maman et le bébé se portent à merveille. Bébé grossi, grandi normalement bien au chaud dans le ventre de sa maman. Sophie et Karine sont très contentes de voir le petit bébé grandir sur l’échographie. Il devenait de plus en plus gros et grand…. Peut-être le docteur allait-il enfin leur dire ce qu’ils allaient avoir.

Le jour tant attendu par tout le monde arrive. Il allait enfin, tout leur dire Mesdemoiselles, madame, voulez-vous savoir ce que vous allez avoir ? »

 

Ensemble, elles hurlent : « Oui !!!!! »

 

« Eh bien, mesdemoiselles, madame, c’est votre mari qui va être content ! Il va se sentir moins seul à la maison…. C’est un garçon »

 

« Ah, excusez-moi il va falloir que je mette des lunettes, je dois commencer à vieillir ! Je vous ai annoncé que c’était un garçon mais en fait, cela va être équilibré. Il y en aura pour tout le monde parce qu’il aussi une petite fille. »

La maman n’en croit pas ses yeux, elle allait se retrouver avec quatre enfants. Maintenant, il allait falloir agrandir la maison !

« Oh là, là, mais la maison ne sera jamais assez grande ! »

Le papa était si heureux de ne plus être le seul homme dans cette maison, que d’une petite voix gentille, il répond immédiatement: «Ne t’inquiète pas chéri, je me charge de tout ! »

« Dès l’instant que je ne sois plus le seul homme dans cette maison. Je vais enfin me sentir un peu moins seul ! »

 

 

 

 écrit par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 21:46

 Sophie ne veut pas grandir



Un beau matin, Sophie se lève en disant à sa maman d’un ton affirmé:

« Tu sais moi, je ne veux pas grandir ».
La maman prend sa fille vers elle et lui répond: «Ma chérie, grandir vieillir, tu sais on y passe tous un jour où l’autre, que l’on le veuille ou non. C’est la vie qui le décide ainsi, on n’a pas le choix. On ne peut pas aller contre. »

- Mais pourquoi, grandir te fait peur ? 

‘ Cela  ne dois pas t’effrayer, tous le monde y passe.
« Le monde adulte est trop compliqué. Ils râlent toujours, se compliquent l’existence, en  veulent toujours plus. Elle est si simple quand on la laisse passer toute seule. »
«  Moi, je serais petite toute ma vie, parce que le monde de l’enfance, c’est super!! »    
« Moi, je n’ai pas envie de le quitter, c’est vraiment le rêve. »
« Tu sais, le monde adulte, n’est pas si mal. On va travailler, cela nous fais gagner de l’argent. » Tente d’expliquer  la maman à sa fille.

A peine à t-elle terminer sa phrase, que la petite Sophie renchérie tout de suite en disant: «moi aussi, je gagne de  l’argent. Quand j’ai une bonne note, tu me donnes une pièce d’1 euro. Je gagne ma vie aussi, ma patronne, c’est toi. Je travaille et tu me donnes mon salaire.   » 


La maman réfléchie un court instant et demande à sa fille:

- tu n’as pas envie de te marier plus tard, d’avoir des enfants, de construire une vie de famille ?
- oui, bien sûr, mais pour ça, j’ai encore le temps.
- je préfère pour l’instant gagner ma vie en ayant des bonnes notes. On est moins embêtée, on a tout pour  nous.   

 

écrit par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2010

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 11:40

Sophie et la maison hantée

 

 

 

Un jour, alors que Sophie se réveille, elle dit à sa maman:

« Quand je serais grande, j’habiterais une grande maison et je ne serais pas seule. »

 

La maman lui répond: «  bien sûr que non ta sœur et moi, viendrons te voir ».

 

Sophie qui avait une idée précise dans ce qu’elle disait continue sur sa lancée et dit:

« Oui, mais d’autres personnes seront également présentes mamy et papy seront là aussi. »

 

« Allons Sophie, tu sais bien que c’est impossible, tu te rappelles que papy et mamy ne sont plus de ce monde. »

 

« Bien sûr, je sais, mais pour moi, ils seront toujours avec moi car je leurs ai fais une place au chaud dans mon cœur. Ainsi ils sont toujours présents. »

 

La maman reste un instant sans voix, entendant la réponse de sa fille, et fini par répondre:

« Oui, bien sûr »

 

« J’aurais également des animaux », rajoute Sophie.

Tout à coup, alors que tout le monde était coucher et dormait profondément depuis un long moment, Sophie se réveille en sursaut et hurle: « maman, j‘ai vu quelque chose bouger. Il y a des fantômes dans la maison ! Je t‘avais bien dis que papy et mamy étaient là! »

 

La maman prend sa fille dans ses bras, pour la rassurée, et lui dit:

« Tu as fais un rêve, c’est tout. Le vent souffle très fort, cette nuit, cela fait claquer les volets. Tu as dû avoir peur. Allez, on fait un gros câlin, et tu te rendors, promis ? »

Alors que tout le monde était censé dormir, une porte claque violemment. Sophie se réfugie d’un bond dans les bras de sa maman en disant:

« Tu vois, je te le dis, il y a des fantômes dans cette maison !

 

Tout à coup, Karine qui avait été réveillée par les pleurs de sa sœur, arrive voir ce qu’il se passe.

 

« Que se passe t-il, pourquoi Sophie ne dort pas ? »

 

« Elle a eu peur par les claquements de portes et des volets dus au vent. » répond la maman.

 

Karine répond: « mais ce n’est pas le vent qui a claquer la porte. C’est moi qui ai ouvert mes volets, car j’avais trop chaud. Décidemment Sophie est vraiment peureuse. »

Sophie vexée par la réponse de sa sœur répond:«oui, mais moi, je suis encore petite, j’ai cru qu’il y avait un fantôme, et j’ai eu peur. »  

 

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans Sophie
commenter cet article

Présentation

  • : Les petites histoires de Sophie
  • Les petites histoires de Sophie
  • : Une histoire par jour pour vos enfants
  • Contact

Bienvenue

    

 

 

 

Bonne visite dans mon blog

 

 

Les Petites Histoires de Sophie

amour-anime pt-18

Recherche

Du nouveau dans le blog des petites histoires de Sophie !

Vous avez envie d'une histoire ?  Alors venez m'écouter dans mon nouveau site " myspace"


https://new.myspace.com/sophierabussier