Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 00:00

Monsieur Nez

Bonjour à tous, je me présente :

 

"Je m'appelle Monsieur Nez, j'habite au milieu de la figure et je coule ou renifle tout le temps. Les individus me déteste, mais je n'y peux pas grand- chose. Voyez-vous, je suis très partageur. Je ne sais pas refuser. On me propose une rhinite, je dis "oui", des microbes, je réponds toujours "oui". Mon bon coeur me perdra me dira-t-on, eh bien moi, je réplique: "Que voulez-vous y faire chers amis, je suis comme cela et on ne me changera pas !."

 

Monsieur Nez adore aller à la rencontre de l'inconnu. Son plaisir favoris, la découverte des microbes. Quand soudain, le voilà pris d'un éternuement.

 

"Atchoum !".

"Eh bien celui-là ne m'a pas loupé ! A-t-il frappé ? Ah ça non, je ne lui aurait pas ouvert !"

"Je suis peut-être très enrhumé, mais mes oreilles sont bien loin d'être bouchées !"

"Je l'aurais entendu. !"

     

Très mécontent, Monsieur Nez ne fait que râler toute la journée.

 

"Eh bien voilà, je suis malade !."

"Ma journée est fichue !"

 

Quand tout à coup, on entend frapper:

 

"Toc, toc, on peut entrer ?"

"Qui est-ce ? Vous savez, je ne suis pas en état de recevoir !."

"Oui ! Mais nous, je pense que vous allez nous ouvrir tout de suite. Nous sommes Mesdames les gouttes dans le nez , et Messieurs les médicaments."

 

"Ah, tout à fait ! Entrez messieurs, dames, plutôt deux fois qu'une !".

 

Quand soudain, Monsieur Nez prend Mesdames les gouttes et s'envoie une giqulée dans les narines. Toutes mouillées, celles-ci se mettent à protester:

 

"Non, mais ça ne va pas ! Ce n'est pas l'heure de la douche !"

 

Entendant Mesdames les Narines protester, Monsieur Nez réplique:

 

"Oui, mais voyez-vous, jusqu'à preuve du contraire, vous faites partie de mon corps, et c'est encore moi qui le commande !."

  

Mesdames Narines avalent les gouttes sans protester. Quand soudain, on entend une voix s'écrier:

"Au secours, tous aux abris ! Une avalanche de liquide avec un goût infecte !".

 

Messieurs les microbes courrent partout à ne plus savoir où aller. Il n'y a pas le choix, less gouttes doivent détruire tout cela pour s'en sortir.

Une fois le travail terminé, on entend Monsieur Nez:

"Ah ! Il n' y a pas à dire ! Après une bonne avalanche de gouttes, je dois avouer qu'on se sent beaucoup mieux !"

 

Histoire écrite par Sophie Rabussier

Tous droits réservés

2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Rabussier Sophie - dans histoires d'enfant
commenter cet article

commentaires

ptitflot 03/03/2011 19:19



Bonsoir sophie


j'éspere que tu vas bien


trés drole l'histoire du nez


ont a adorées


bonne fin de soirée


bisous


flot



Rabussier Sophie 03/03/2011 20:34



Bonsoir Flo


Merci pour le compliment. J'avoue m'être bien défoulée en écrivant cette histoire. Je crois qu'il y en aura d'autres de ce genre. On verra l'humeur du jour.


Bonne soirée et à bientôt


Bisous


Sophie



Evy 03/03/2011 14:11



Genial cette histoire de monsieur nez c'est un coquin il a réponce a tout bonne journée sophie bisous a vous deux evy



Rabussier Sophie 03/03/2011 15:48



Merci Evy


Toute fraiche de ce matin. C'est Sophie, le même caractère. Bisous et à bientôt. Sophie


 As-tu retenter de regarder le dessin animer "la belle et le clochard"?  



Présentation

  • : Les petites histoires de Sophie
  • Les petites histoires de Sophie
  • : Une histoire par jour pour vos enfants
  • Contact

Bienvenue

    

 

 

 

Bonne visite dans mon blog

 

 

Les Petites Histoires de Sophie

amour-anime pt-18

Recherche

Du nouveau dans le blog des petites histoires de Sophie !

Vous avez envie d'une histoire ?  Alors venez m'écouter dans mon nouveau site " myspace"


https://new.myspace.com/sophierabussier